06-1964 GUY BANISTER

Guy Banister, né en 1901, était un détective privé d'extrême droite anticastriste et ancien membre du F.B.I.  Il était également trafiquant d'armes.

Selon certaines sources, il aurait été lié à Lee Harvey Oswald, à des associés de Carlos Marcello, patron de la plus importante famille mafieuse des Etats-Unis qui en voulait aux Kennedy, à des agents de la C.I.A. et à des exilés anticastristes.

C'est dans les bureaux de Guy Banister que Lee Harvey Oswald aurait fait la connaissance de l'associé de Guy Banister, David Ferrie, ancien mercenaire qui avait participé au débarquement manqué de la Baie des Cochons. Lee Harvey Oswald l'avait déjà connu dans la "Civil Air Patrol" en 1955. Et c'est toujours dans ces mêmes bureaux que Lee Harvey Oswald aurait rencontré Clay Shaw, industriel à la retraite, ancien Président de l'International Trade Mart à la Nouvelle-Orléans. 

Guy Banister avait, à la Nouvelle-Orléans, un bureau au 531 Lafayette Street et Lee Harvey Oswald utilisa l'adresse 544 Camp Street sur certains des tracts pro-castristes qu'il avait distribués pour le Fair Play for Cuba Committee (F.P.C.C.), organisation soutenant le régime de Fidel Castro dont Lee Harvey Oswald était le seul membre pour la Nouvelle-Orléans. Les deux adresses donnent dans un même immeuble mais il n'y avait aucune partie communicante entre les bureaux.

L'adresse 544 Camp Street était en fait celle du Conseil révolutionnaire anti-Castro, où Carlos Bringuier, un réfugié cubain anti-castriste, né en 1934, avait d'ailleurs travaillé. Le 5 août 1963, Lee Harvey Oswald a rendu visite à Carlos Bringuier, exprimant son intérêt pour rejoindre la lutte anti-castriste. Le 9 août 1963, Oswald est arrêté pour trouble de l'ordre public alors qu'il distribuait des tracts pro-castristes pour le F.P.C.C. et se disputait avec Bringuier.

Le 21 août 1963, nouvelle confrontation Bringuier-Oswald lors d'un débat radiophonique. Bringuier défendant les intérêts anti-castristes et Oswald représentait le F.P.C.C. L'utilisation de l'adresse du Conseil révolutionnaire anti-Castro sur les tracts pro-castristes s'explique peut-être par le souhait de Lee Harvey Oswald de mettre dans l'embarras tant le Conseil révolutionnaire anti-Castro que Carlos Bringuier. Guy Banister est mort le 6 juin 1964, officiellement d'une crise cardiaque. Certaines personnes prétendent toutefois qu'une balle fut retrouvée dans son cadavre.

LES MORTS DE DAVID FERRIE ET CLAY SHAW

Associé de Guy Banister, David Ferrie était un mercenaire qui avait participé au débarquement manqué de la Baie des Cochons. 

Le 21 février 1967, il appela Lou Ivon, collaborateur du Procureur de la Nouvelle-Orléans Jim Garrison. Il lui annonça que Lee Harvey Oswald, Guy Banister et Clay Shaw appartenaient à la C.I.A. Ils discutèrent jusqu'à 4 heures du matin.

Le 22 février, vers midi, on apprit que David Ferrie était mort dans son appartement et qu'il avait laissé un mot pour expliquer son "suicide". Suicide très suspect pour beaucoup. Son témoignage est gardé secret jusqu'en 2039.

Clay Shaw, était un industriel à la retraite, ancien Président de l'International Trade Mart à la Nouvelle-Orléans.

Il a été soupçonné par Jim Garrison d'avoir commandité l'assassinat du Président Kennedy. Il sera acquitté par un grand jury le 1er mars 1969, après plus de deux années d'enquête. 

Plus tard, Richard Helms, sous-Directeur de la C.I.A. au moment de l'assassinat de Kennedy et relais entre son service et la Commission Warren lors de ses travaux, reconnaîtra sous serment que Clay Shaw avait travaillé pour la C.I.A., ce que Jim Garrison et son équipe n'avaient jamais pu prouver lors du procès. 

Clay Shaw est décédé d'un cancer le 15 août 1974. Aucune autopsie n'a été réalisée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/03/2016

×