05-1964 GARY UNDERHILL

Gary Underhill était agent à la C.I.A.

Selon certaines sources, il devait savoir quelque chose concernant l'assassinat du Président Kennedy. La soirée du 22 novembre 1963, Gary Underhill était un homme profondément préoccupé.  

Il a donc décidé de quitter Washington pour se changer les idées. Il se disait qu'une fois en dehors de cette ville, il pourrait regagner son équilibre. Par après, il déciderait que faire.

Gary Underhill avait des amis à New York à qui il pouvait parler sans crainte. Il a donc décidé de se rendre chez un couple d'amis de longue date, Robert et Charlene Fitzsimmons. Il leur a annoncé qu'il craignait pour sa vie. Il a ajouté qu'il était convaincu que le Président Kennedy avait été tué par des membres de la C.I.A.

Ce qu'il avait appris, et le fait que certaines personnes savaient qu'il était au courant de certaines choses, c'était de trop pour lui. Il projetait même de quitter le pays. Un peu plus de cinq mois plus tard, le 8 mai 1964 exactement, Asher Brynes, un autre ami d'Underhill, s'est rendu à l'appartement de ce dernier pour lui rendre une visite. Asher Brynes frappa à la porte. Aucune réponse. Il est alors entré dans l'appartement et a trouvé Gary Underhill dans son lit. Il pensait qu'il dormait, mais en réalité, il était mort. 

UN SUICIDE MAQUILLÉ ?

Gary Underhill avait une balle logée derrière l'oreille gauche et un pistolet se trouvait dans sa main gauche. Curieusement, aucun de ses voisins n'a entendu un coup de feu. De plus, Gary Underhill était droitier. Pourtant le certificat de décès indique qu'il s'est tiré une balle dans la tête avec un pistolet automatique. Le coroner précisa même que sa mort remontait à plusieurs jours.

Ses amis, au début, ne croyaient pas en cette histoire fantastique. Ils pensaient que Gary Underhill était devenu complètement fou, malgré tout le respect qu'ils avaient pour lui. Suite à son décès, ils se sont posés des questions et se dont demandés si sa mort était vraiment due à un suicide.

D'autres amis par contre ont cependant accepté la mort comme suicide en pensant que leur ami avait été préoccupé par des problèmes personnels et qu'il avait d'ailleurs recours à un psychiatre.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/03/2016