1992 - Notre homme à la Maison-Blanche

Notre homme à la Maison-Blanche


Comment un petit gangster d'origine italienne, Sam Giancana, a-t-il pu décider de faire assassiner John F. Kennedy qu'il avait pourtant contribué à faire élire cinq ans plus tôt ? De quelles complicités a-t-il bénéficié au sein d'une CIA traumatisée par l'échec de "La baie des cochons" ? Pourquoi Jack Ruby, l'assassin de Lee H. Oswald, avait-il ses entrées au siège de la police de Dallas ?

"Notre homme à la Maison-Blanche", c'est ainsi que Sam Giancana appelait le président, nous montre pour la première fois la mafia vue de l'intérieur et dévoile le mystère qui régnait depuis près de trente ans autour de cette tragédie. Faisant ses débuts dans le Chicago de la prohibition dominé par Al Capone, Sam Giancana ne reculera devant aucun moyen pour construire son empire dont les frontières s'étendront bien au-delà des Etats-Unis dans les années 60.

Cette description assez effrayante du double jeu entre le pouvoir et le crime organisé, qui va bouleverser l'opinion, bouscule bien des légendes. On y découvre une haute société où le père d'un futur président fait allégeance à l'un des parrains du Milieu, s'engageant au nom de son fils pour sauver sa propre vie. Hollywood apparaît aussi comme un monde sous influence : les relations étroites de Sam Giancana avec Frank Sinatra ou Marilyn Monroe en témoignent.

On ne commence pas ce livre sans le terminer : au-delà des révélations, c'est en effet le mythe d'une époque, d'une dynastie, et d'une certaine Amérique qui s'effondre.


Samuel et Chuck Giancanna - Robert Laffont - 1992 - 365 pages

3 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/09/2013