2010

ENCHÈRES SUR LE CERCUEIL D'OSWALD

Tout se vend... mais la mise aux enchères, en ligne, du cercueil de Lee Harvey Oswald, qui a assassiné, le 22 novembre 1963, le président John F. Kennedy et fut tué par Jack Ruby deux jours après, est un événement rare. "Mon premier cercueil", reconnaît Nate D. Sanders, le directeur de la maison de vente aux enchères du même nom, basée à Los Angeles et spécialisée dans les autographes et les objets historiques rares.

Les acheteurs potentiels ont jusqu'au jeudi 16 décembre, 5 heures de l'après-midi sur la côte pacifique (2 heures du matin le 17, heure de Paris), pour acquérir le cercueil en bois de pin dans lequel Oswald a été inhumé le 25 novembre 1963, au cimetière Rose Hill de Fort Worth (Texas), jusqu'à son exhumation le 4 octobre 1981, effectuée avec l'accord de sa veuve, Marina Oswald, et en réponse à des rumeurs selon lesquelles un agent russe qui lui ressemblait aurait été enterré à sa place.

Les restes furent identifiés comme étant ceux d'Oswald, grâce aux empreintes dentaires, mais son cercueil d'origine, très endommagé, a été remplacé et conservé par la maison funéraire Miller Funeral Home.

Le lot est accompagné d'une lettre d'authenticité d'Allen Baumgardner, qui a participé à l'embaumement d'Oswald avant d'acquérir la maison funéraire et ses biens, qu'il revend aujourd'hui. La vente inclut la table d'embaumement, la première version du certificat de décès d'Oswald, signée par son frère Robert, portant la mention "Shot by Jack Rubenstein", rayée par le juge qui a réclamé un autre certificat ; ainsi qu'une vingtaine d'objets liés à l'assassinat, dont un morceau de cuir du siège de la voiture présidentielle portant des traces de sang.

Source : Le Monde (16.12.2010)

PHOTOS PRISES À WASHINGTON PAR DIANE

Découvrez les photos de Washington prises par Diane (Province de Québec - Canada),
une fidèle visiteuse de mon site. Pour les voir, cliquez sur la photo ci-dessous.

UN SITE À DÉCOUVRIR

Je vous invite à découvrir le site de Patrick, un passionné nous venant de France, intitulé "JFK - Le complot". J’ai fait la connaissance de Patrick cette année et des liens d’amitiés se sont créés. Pour visiter son site, cliquez sur le bandeau ci-dessous.

QUELQUES LIVRES PARUS EN 2010

Mémoires

Kennedy - Au coeur de l’Amérique

Edward M. Kennedy
Albin Michel
janvier 2010I
SBN 978-2226195975

Frédéric Lecomte-Dieu
Timée Editions
Mars 2010
ISBN 978-2354012410

Bobby et Jackie - Une passion secrète

L’assassinat de John F. Kennedy - Histoire d’un mystère d’Etat

C. David Heymann
Albin Michel
Avril 2010
ISBN 978-2226206091

Thierry Lentz
Nouveau Monde Editions
Juin 2010
ISBN 978-2847365085

Et si Kennedy était mort pour l’Afrique ?

Kennedy - Secrets de femmes

Justine M’Poyo Kasa-Vubu
KDS Editions
Juin 2010
ISBN 978-2930600406

Pierre Lunel
Editions du Rocher
Septembre 2010
ISBN 978-2268069531

NUMÉRO SPÉCIAL "LE POINT GRAND ANGLE"

Le Point Grand Angle

Pour sa 9ème édition (juillet-août 2010),
Le Point Grand Angle était consacré à la famille Kennedy.

NOUVELLE VIDÉO DU 22.11.1963

Le couple présidentiel à sa descente d'avion à Love Field

Un tout nouveau document vidéo montrant le Président américain John F. Kennedy quelques heures seulement avant son assassinat a été dévoilé au grand public ce lundi 15 février 2010.

Dévoilé par le Sixth Floor Museum, le montage présente l'arrivée du 35ème Président américain à l'aéroport Love Field, près de Dallas, le 22 novembre 1963. On y aperçoit très bien le Président lui-même, mais aussi sa femme Jacqueline Bouvier Kennedy et son vice-Président Lyndon B. Johnson, celui qui allait devenir Président des États-Unis quelques heures après cette scène.

Celui qui filme le tout était alors âgé d'à peine 15 ans. Il s'agit de William Ward Warren, qui a récemment fait don de la vidéo au musée.

Rappelons que John F. Kennedy, alors âgé de 46 ans, a été assassiné plus tard ce jour-là à Dallas, soit à 12h30 (heure centrale). Il avait été atteint de plusieurs balles alors qu'il paradait à l'arrière de sa voiture de fonction en pleine ville. 

Source : Branchez-Vous Matin (16.02.2010)

DES LETTRES D'AMOUR DE JFK AUX ENCHÈRES

JFK et en arrière-plan, Gunilla von Post

Des lettres d'amour secrètes écrites par John F. Kennedy à une Suédoise vont être vendues aux enchères.

En fait, les lettres ont été adressées à Gunilla von Post entre 1954 et 1955 alors que Kennedy n'était pas encore président, mais bien Sénateur du Massachusetts. La femme, âgée aujourd'hui de 78 ans, avait révélé son aventure avec le plus célèbre des Kennedy en 1997.

Cependant, les 11 lettres écrites à la main par JFK et les trois télégrammes sont demeurés privés jusqu'à maintenant.

Lorsque le futur Président a rencontré cette femme en 1953 sur la Côte d'Azur, il était sur le point de se marier avec Jacqueline Bouvier. De plus, la relation avec cette Suédoise aurait continué après le mariage du politicien.

Les enchères présentées par Legendary Auctions doivent commencer à 25 000 dollars, mais plusieurs pensent que les lettres vont s'envoler à un prix beaucoup plus élevé.

Source : Branchez-Vous Matin (16.02.2010)

LES KENNEDY, C'EST FINI ?

Patrick, Chris, Anthony, Bobby et Ted Kennedy

La mort du Sénateur Kennedy en juillet 2009 et les atermoiements de la deuxième génération posent la question "Y-a-t-il encore un Kennedy pour les US ?".

Pourtant ils sont au moins une demi-douzaine à être dans les starting blocks. Plus ou moins. C'est çà le problème.

Joe, l'aîné des fils de Robert Kennedy, très imbu de son rôle de chef de clan, le reconnaît, "ce n'est pas la meilleure décision que j'ai prise dans ma vie" faisant référence à sa non candidature au siège de son oncle le Sénateur Ted Kennedy dans le Massachussetts le 19 janvier 2010. Les Kennedy se sont comportés comme des enfants gâtés trop bien nourris par leur histoire. Ils ont induit, comme aux cartes, qu'ils passaient un tour et ... on verrait pour la suite. La suite, il va falloir l'inventer.

Ce qui vient de se passer va les forcer à repenser le contenu de la marque Kennedy et de leur apport individuel non pas à cette saga politique mais tout simplement à leur pays. Aujourd'hui ils n'ont pas faim et c'est un nouvel appétit qu'ils doivent construire. Celui pour leur propre histoire qui va leur mettre le "feu au ventre".

Depuis des années l'histoire de la deuxième génération est celle d'une conquête du pouvoir puis de renoncements en tous genres. La famille étant produite souvent comme raison n° 1. Ce que des observateurs américains mettent en doute insinuant qu'il s'agit plutôt d'un alibi et que dès qu'ils auront retrouvé le feu ils repartiront vers le service de l'Etat.

Ils ont compris que leur nom n'est plus un sésame absolu surtout pour les électeurs qui ont moins de 40 ans. Et ce qui s'est passé, autour de Caroline Kennedy et du siège de Sénatrice de Hillary Clinton, est un bon exemple. La fille de John Kennedy a cru qu'on lui servait le poste sur un plateau, n'a pas bossé, n'a pas "fait" de politique et s'est plantée dans sa communication publique. Exit pour "raisons personnelles" mais surtout pour inadaptation avérée. On en était au pugilat entre les équipes Caroline K. et celles du gouverneur Paterson.

Sa cousine Kathleen Kennedy, fille aînée de Robert, avait fait un sans faute au poste de vice-Gouverneur du Maryland. Et sa candidature naturelle devait l'installer au poste de Gouverneur de l'Etat en 2002. Patatras, C'est un Républicain qui l'a emporté dans cet Etat qui n'en avait pas vu depuis 40 ans. Elle demeure la femme Kennedy qui a poussé le nom le plus loin. Est-il encore temps ?

A côté de cette femme de valeur, on note toutes les incursions Kennedy dans des élections primaires ou des candidatures diverses :

  • Patrick Kennedy, fils de Ted, vient d'annoncer qu'il ne se représentait pas comme représentant à l'occasion de mid term;
  • Mark Shriver a perdu une primaire en 2002 dans un district du Maryland et se consacre à une association pour les enfants dans les zones rurales;
  • Max Kennedy, fils de Robert, s'était lancé sur le remplacement d'un sénateur dans le 8th de Boston en 2001 et puis il a lâché pour raisons de famille;
  • Bobby Shriver, en 2009, candidat bien placé pour le poste d'Attorney général de Californie a finalement renoncé pour ... sa famille.

C'est un peu comme si les Kennedy s'offraient le petit frisson du "nous aime-t-on encore ?".

Plus sérieux, quatre possibles développeurs de la marque Kennedy : Chris Kennedy, Anthony Shriver, Joe II et Ted Jr.

Chris a intrigué les observateurs politiques en étant cité pour le siège vacant du Sénateur Barack Obama dans l'Illinois. Mais aussi pour le poste de Gouverneur. Il est Président de Merchandise Mart Properties à Chicago, donc très imbriqué dans la vie locale avec des réseaux très actifs. Ce qui fait dire à Thom Serafin, observateur politique, qu'il est fait pour la vie locale. Pourquoi pas le remplacement du Maire Daley. Pas parce qu'il est un Kennedy mais comme la bonne personne pour le job.

Anthony Shriver, patron de Best Buddies International Charity, envisagerait de devenir Gouverneur de Floride. Il a rencontré Bob Graham, ancien Sénateur de l'Etat, et regarderait les choses de très près. Mais les démocrates de l'Etat ont un candidat : Alex Sink et donc bagarre. Alors on dit que Shriver pourrait aussi postuler à la mairie de Miami Beach.

Venons-en à Joe II, patron de Citizens Energy corporation qui fournit de l'énergie à très bas prix aux pauvres. Il vient de louper le coche du siège de Ted, mais ça lui a sans doute ouvert d'autres horizons. D'ailleurs son fils Joe III est candidat Représentant au 10th district du Massachussetts.

Au moment de la mort de son père, Ted Jr II a beaucoup impressionné par sa maturité lors de l'hommage à la cathédrale. Des observateurs le verraient bien en dream candidate sur le siège de Sénateur de Joe Lieberman dans le Connecticut si ... celui-ci levait le pied.

Et là est tout le problème. Si c'est un candidat du "rêve Kennedy" mieux vaut oublier. Si c'est le candidat rêvé parceque la bonne personne alors on se reprend à espérer. Après avoir été une matière pilier de la presse, les Kennedy ne peuvent pas en devenir le marronnier.

Feuilleton à suivre. 

Source : Le Nouvel Obs (15.02.2010)

PATRICK KENNEDY ARRÊTE LA POLITIQUE

Patrick Kennedy

Le représentant démocrate Patrick Kennedy, fils du Sénateur Edward Kennedy, mort en août, a annoncé ce vendredi 12 février dans un message vidéo qu'il ne se représenterait pas aux élections législatives en novembre.

Patrick Kennedy, 42 ans, est élu de l'Etat du Rhode Island (Est) depuis 1995. Après son départ, il n'y aura plus de membre du clan Kennedy au Congrès pour la première fois depuis plusieurs décennies.

"Après avoir passé deux décennies en politique, ma vie a pris une autre direction et je ne serai pas candidat à ma réélection cette année", déclare Patrick Kennedy dans un bref message publié sur YouTube. Cette annonce intervient quelques semaines après la perte dans l'Etat voisin du Massachusetts de l'ancien siège au Sénat de Ted Kennedy, remporté par le républicain Scott Brown, et qui a fait perdre aux démocrates la majorité qualifiée au Sénat.

Source : Le Monde (12.02.2010)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/03/2016

×