2009

Ted Kennedy

Ted Kennedy est décédé mardi soir des suites d'une tumeur au cerveau. Ténor de la vie politique américaine, le petit frère du Président assassiné était âgé de 77 ans. Avec sa disparition, c'est une page de la vie politique américaine qui se tourne.

Fils cadet du clan Kennedy, Teddy a longtemps vécu dans l'ombre de ses grands frères, John et Robert, dont la mort tragique a fait des légendes.

Il avait tenté de forcer le destin familial en 1980, en se lançant dans une périlleuse course à la Maison Blanche, contre le Président démocrate sortant, Jimmy Carter.

Les divisions de la gauche avaient alors contribué à la victoire de Ronald Reagan. Après cet épisode, Ted Kennedy, élu Sénateur du Massachussetts sans discontinuer depuis 1962, alors qu'il n'avait que 30 ans, s'était forgé une image de patriarche de la politique américaine.

Mais cette image n'était pas sans taches. En 1969, au volant d'une voiture, et aux côtés d'une femme qui avait travaillé pour la campagne Présidentielle de son frère, Ted Kennedy était tombé d'un pont à Chappaquiddick Island. Il en avait réchappé, mais sa passagère était morte noyée. Il n'avait prévenu les autorités que le lendemain et avait écopé de deux mois de prison pour délit de fuite. La peine fut suspendue, mais cet accident anéantit ses chances de se présenter un jour à la Maison Blanche. Les scandales liés à ses frasques de séducteur s'enchaînent au point qu'il doit faire un mea culpa public au début des années 90.

Le soutien à Obama

L'année dernière, il avait apporté la caution du clan Kennedy à Barack Obama, en présentant le jeune candidat comme le continuateur de l'œuvre entamée par son frère à la Maison Blanche.

La grande œuvre de sa vie, c'était la réforme de l'assurance maladie et Barack Obama comptait bien sur l'influent Sénateur pour appuyer ses projets dans ce domaine.

Trois mois après avoir appris sa maladie, il avait ému tous les participants à la Convention démocrate en rendant un hommage à Barack Obama, dont il avait favorisé l'investiture en lui apportant son soutien.

Atteint d'une tumeur au cerveau, le vieux lion, comme on le surnommait en raison de son imposante chevelure blanche, avait été victime d'un malaise le 20 janvier au cours de la cérémonie d'investiture de Barack Obama.

Dans une poignante confession sur la gravité de son état de santé, il avait demandé la semaine dernière au gouverneur du Massachusetts de lui trouver un remplaçant au Sénat.

Il est décédé deux semaines jour pour jour après sa grande sœur, Eunice Shriver, fondatrice du Jeux paralympiques. Des 9 enfants de la légendaire famille, il ne reste aujourd'hui que Jean, ancienne ambassadrice des Etats-Unis en Irlande, âgée de 81 ans.

Les réactions à la mort d'Edward Kennedy

"Nous avons perdu le centre irremplaçable de notre famille et une lumière joyeuse dans nos vies. Mais sa foi, son optimisme et sa persévérance resteront à jamais dans nos cœurs. Il aimait son pays et a voué sa vie à le servir. Il a mené un combat infatigable pour la justice sociale et contre la pauvreté ", déclare la famille Kennedy dans un communiqué.

Barack Obama, le Président américain, a déclaré avoir "le cœur brisé" par la mort du Sénateur Ted Kennedy. "Sa mort, a-t-il ajouté, a mis fin à un important chapitre de la vie politique américaine".

"Oncle Teddy était connu dans le monde comme 'le lion du Sénat', un champion de la justice sociale et une icône politique. Il était surtout le pilier de notre famille. J'ai bénéficié personnellement de son expérience et de ses conseils."
Arnold Schwarzenegger, gouverneur de Californie, et époux d'une nièce du défunt Sénateur.

"Le rêve de Ted Kennedy d'un système de santé de qualité pour tous les Américains s'accomplira cette année grâce à son rôle d'entraînement et à l'inspiration qu'il a suscitée".
Nancy Pelosi, Présidente de la Chambre des représentants américains.

"Compte tenu de nos divergences politiques, les gens étaient parfois surpris de voir à quel point Ronnie (l'ancien Président Ronald Reagan) et moi-même étions proches de la famille Kennedy... Ronnie et Ted avaient beaucoup de respect l'un pour l'autre. Au cours des dernières années, Ted et moi-même avions trouvé un terrain d'entente sur les cellules souches embryonnaires et je le considérais comme un allié et un ami".
Nancy Reagan, épouse de l'ancien Président Ronald Reagan (1981-1989).

"Même si nous n'étions pas d'accord sur de nombreuses questions politiques, j'ai toujours respecté son engagement constant pour le pays... Ted Kennedy était une figure influente au Sénat, un dirigeant qui a fait son devoir pendant 47 ans et dont la mort clôt un chapitre remarquable dans l'histoire de cette institution".
George Bush Sr, ancien Président des Etats-Unis (1989-1993).

"Le Sénateur Edward Kennedy sera pleuré non seulement en Amérique mais sur chaque continent", a déclaré le Premier ministre britannique Gordon Brown dans un communiqué. "Il est admiré dans le monde comme le Sénateur des Sénateurs", a-t-il ajouté, se disant "fier" de l'avoir compté au nombre de ses amis.

"Ted Kennedy est une personnalité qui inspirait l'admiration, le respect et la dévotion, non seulement en Amérique mais dans le monde. Il incarnait les valeurs d'équité, de justice et d'égalité des chances", a déclaré dans un communiqué Tony Blair, prédécesseur de Gordon Brown à Downing Street.

"L'Irlande a perdu un véritable ami avec la mort du sénateur Edward Kennedy dont la famille est originaire de l'île. Ted venait de la famille américano-irlandaise la plus célèbre. Et par ses efforts et ses réalisations, il a encore ajouté à la réputation d'une grande famille".
Brian Cowen, Premier ministre irlandais.

Harry Reid, le leader de la majorité démocrate au Sénat, a exprimé sa tristesse face à la disparition de "notre patriarche". Il a rendu hommage à son travail, faisant notamment valoir que "grâce à lui, beaucoup d'enfants ont pu être soignés".

"Kennedy est un ami depuis 30 ans, un grand patriote américain, un grand champion d'un monde meilleur, un grand ami d'Israël. Il va cruellement nous manquer".
Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien.

"Une lumière si longtemps vigoureuse s'est éteinte pour tous ceux qui aspirent à un monde plus juste. Le Sénateur démocrate était un symbole en faveur des plus hautes valeurs humaines, la santé et l'éducation...Jusqu'à son dernier souffle, Edward Kennedy aura magnifiquement incarné les valeurs démocrates et un idéal d'équité. Avec sa disparition, les Américains et tous les démocrates du monde entier perdent une référence et un ami".
Bernard Kouchner, Ministre français des affaires étrangères.

"La Commission est très triste d'apprendre le décès du Sénateur Kennedy. C'était un serviteur du public désintéressé, qui s'est battu pour les droits de tous les américains, et qui a cherché à aider les gens dans les pays en développement à travers le monde. Il restera dans les mémoires comme l'un des législateurs les plus populaires et les plus efficaces de l'histoire de l'Amérique".
Déclaration faite par un porte-parole de la Commision Européenne.

"Avec Ted Kennedy, l'Allemagne et l'Europe perdent un ami de valeur. Son engagement pour la justice et la paix était emprunt de conviction et de fermeté".
Angela Merkel, Chancelière allemande.

Ted Kennedy "a fait entendre sa voix dans la lutte contre l'apartheid à une époque où le combat pour la liberté n'était pas soutenu largement dans les pays occidentaux. Nous restons reconnaissants pour le rôle qu'il a joué".
Nelson Mandela, ancien Président sud-africain.

Source : RFI (25.08.2009)

DÉCÈS D'EUNICE KENNEDY

Une soeur de l'ancien Président américain John F. Kennedy, Eunice Kennedy Shriver, qui a consacré sa vie à la cause des handicapés mentaux, est décédée mardi à l'âge de 88 ans, ont annoncé ses proches dans un communiqué.

"La fantastique Eunice Kennedy Shriver s'en est allée auprès du Seigneur ce matin (mardi) à 2h00", indique le communiqué. Elle était hospitalisée depuis dix jours dans un état critique.

Les membres de l'influent clan Kennedy-Shriver avaient fait leurs adieux à Eunice Kennedy Shriver lundi au Cape Cod Hospital (Massachusetts, nord-est), où elle était hospitalisée.

Son gendre, le Gouverneur (républicain) de Californie Arnold Schwarzenegger, s'est rendu à l'hôpital lundi, accompagné de son épouse Maria Shriver, la fille de la défunte.

Le Président américain Barack Obama a, dans un communiqué, fait part de sa "tristesse" ainsi que de celle de son épouse Michelle à l'annonce du décès de cette "femme extraordinaire". "Eunice a signifié beaucoup pour énormément de personnes", écrit Barack Obama.

Son frère cadet, le Sénateur démocrate Edward ("Ted") Kennedy a relevé dans un hommage écrit que sa soeur "avait bien assimilé la leçon que nos père et mère nous avait apprise: on attend toujours beaucoup de ceux qui ont beaucoup reçu".

Les médecins n'ont pas révélé la cause du décès de Madame Kennedy Shriver. Mais, récemment, elle avait subi une série d'attaques cardiaques.

Bien que moins connue que ses frères John, Robert et Edward, Eunice s'était fait un nom en consacrant sa vie à la cause des handicapés mentaux, mal dont souffrait sa soeur Rose Marie, décédée en 2005.

Eunice Kennedy Shriver avait fondé les Jeux olympiques spéciaux en 1968 qui comptent aujourd'hui à travers le monde trois millions d'athlètes handicapés mentaux.

"Comme peu d'autres auparavant, Eunice Kennedy Shriver a changé le cours de l'Histoire. Armée de sa propre vision, elle a dépassé tous les horizons pour permettre que les personnes souffrant de handicaps mentaux aient aussi leur chance", indique un communiqué publié sur le site internet des Jeux olympiques spéciaux.

Barack Obama a estimé que la défunte aura "montré à notre pays - et au monde entier - qu'aucune barrière physique ou mentale ne peut freiner la puissance de l'esprit humain".

Mais Madame Kennedy Shriver restera dans la mémoire collective américaine pour avoir été la soeur du Président John F. Kennedy, assassiné en 1963, et de Robert Kennedy, Ministre de la Justice dans le cabinet de son aîné, et tué en 1968.

Des neuf frères et soeurs du clan Kennedy - l'un des plus influents de l'histoire des Etats-Unis - sont encore en vie sa soeur Jean (née en 1928) et Edward ("Ted"), 77 ans, le benjamin de la fratrie.

Source : AFP (11.08.2009)

Eunice Kennedy Shriver, 88 ans, soeur de l'ancien Président américain John Kennedy, assassiné en 1963, est hospitalisée depuis une semaine et se trouve dans "un état critique", a révélé ce vendredi 7 août une porte-parole du Cape Cod Hospital, situé dans le Massachusetts (nord-est).

Eunice Kennedy Shriver est hospitalisée "depuis une semaine" et se trouve dans "un état critique", a déclaré Robin Wood, porte-parole du Cape Cod Hospital à l'AFP, sans révéler toutefois de quel mal souffre la soeur de JFK.

Selon la chaîne de télévision CBS, ses proches seraient à ses côtés.

Eunice Kennedy a fondé les Jeux paralympiques en 1968 et a consacré sa vie à la défense des handicapés mentaux.

Elle est aussi la mère de Maria Shriver, l'épouse d'Arnold Schwarzenegger, l'ancien acteur de Hollywood devenu Gouverneur (républicain) de Californie.

Des neuf frères et soeurs de John Kennedy, sont encore en vie Eunice, Jean (née en 1928) et Edward ("Ted"), 77 ans, le benjamin de la fratrie. Bien qu'affaibli par une tumeur au cerveau, ce dernier conserve son siège de sénateur (démocrate) au Sénat.

Source : AFP (08.08.2009)

DÉCÈS DE ROBERT MCNAMARA

Robert McNamara, né le 9 juin 1916 à Oakland (Californie) et décédé ce 6 juillet 2009 à Washington, était un homme d'affaires et un homme politique américain. Il est devenu Secrétaire à la Défense lors de la Présidence de John Fitzgerald Kennedy. Il a occupé le même poste sous Johnson et a également été Président de la Banque mondiale de 1968 à 1981.

(07.07.2009)

CAROLINE RENONCE AU SÉNAT

 

Après une vie passée dans l'ombre, Caroline Kennedy avait décidé à 51 ans de briguer le siège laissé vacant par Hillary Clinton au Sénat américain. Un mois après, elle renonce à la bataille et laisse une impression de confusion.

"J'ai informé aujourd'hui le Gouverneur (de New York) David Paterson que je retirais ma candidature au Sénat des Etats-Unis pour des raisons personnelles", écrit le seul enfant survivant du Président américain assassiné John F. Kennedy dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi à jeudi.

Selon une personne proche de Madame Kennedy, citée jeudi par le New York Times sans être identifiée, elle a jeté l'éponge en raison de son inquiétude pour la santé de son oncle, le Sénateur Edward "Ted" Kennedy, opéré en juin dernier d'une tumeur maligne au cerveau.

Ted Kennedy, 76 ans et dernier représentant de la famille Kennedy au Sénat, a eu un malaise mardi lors du déjeuner qui a suivi l'investiture du Président Barack Obama, mais est sorti de l'hôpital un jour après.

Selon plusieurs commentateurs, la maladie de son oncle pourrait avoir offert à Caroline Kennedy une porte de sortie élégante et libéré le Gouverneur Paterson, qui doit annoncer ces jours ci le nom du successeur d'Hillary Clinton, désormais secrétaire d'Etat dans le Gouvernement Obama.

Madame Kennedy avait eu du mal ces dernières semaines à convaincre les New-Yorkais qu'elle avait l'étoffe d'une Sénatrice, et avait chuté dans l'opinion après des interviews décevantes.

Selon un sondage de l'Université de Quinnipiac publié mi-janvier, 31 % des électeurs interrogés verraient plutôt siéger au Sénat américain Andrew Cuomo, actuel Ministre de la Justice de l'Etat de New York et fils de l'ancien Gouverneur Mario Cuomo.

Avec seulement 24 % des suffrages, Caroline Kennedy se voyait en outre reprocher son manque de connaissance du vaste Etat de New York, qui va bien au delà de l'élégante Park Avenue qu'elle habite à Manhattan.

Seule survivante de la famille du mythique Président depuis la mort de son frère John Jr dans un accident d'avion en 1999, Caroline Kennedy reste pour beaucoup figée dans l'image de la fillette qu'elle était en novembre 1963, debout aux côtés de sa mère et son frère lors de l'enterrement de John F. Kennedy au cimetière d'Arlington (Washington).

Après avoir mené une existence marquée par la discrétion, cette écrivain et avocate - elle n'aurait jamais exercé sa profession - mariée à l'architecte d'intérieur Edwin Schlossberg et mère de trois enfants, avait causé la surprise en janvier dernier en apportant un soutien fervent à Barack Obama.

"Je n'ai jamais connu de Président qui m'inspire de la façon dont les gens me disent que mon père les inspirait. Mais pour la première fois, je crois que nous avons trouvé l'homme qui pourrait être ce Président, pas seulement pour moi mais pour une nouvelle génération d'Américains", écrivait Caroline Kennedy dans un éditorial publié en janvier dernier dans le New York Times et intitulé "Un Président comme mon père".

Elle s'était ensuite engagée résolument dans la campagne de Barack Obama, l'accompagnant dans plusieurs réunions électorales en dépit d'une timidité évidente.

Ovationnée lors de la convention démocrate qui avait intronisé Monsieur Obama, elle avait également fait partie d'un trio chargé de l'aider à choisir son colistier Joe Biden, aujourd'hui Vice-Président des Etats-Unis, avant d'annoncer au Gouverneur Paterson à la mi-décembre qu'elle briguait le poste de Sénatrice.

Source : AFP (22.01.2009)

MALAISE DE TED KENNEDY

 

Le Sénateur démocrate Edward "Ted" Kennedy a fait un malaise mardi lors du déjeuner d'investiture en l'honneur du Président Barack Obama, selon la presse américaine, et quelques mots de soutien ont été prononcés par le nouveau Président.

"Une partie de moi est avec lui", a dit Monsieur Obama. "Et je pense que c'est vrai pour chacun d'entre nous", a-t-il ajouté.

"Toutes mes prières sont avec lui et sa famille", a dit le nouveau Président qui venait juste de prêter serment, alors qu'il s'exprimait devant les parlementaires au sein du Capitole mardi.

Le Sénateur a été évacué en ambulance vers un hôpital.

Selon le Sénateur Orrin Hatch, l'un de ses proches, qui se trouvait à ses côtés, le malaise "était douloureux pour lui, mais il a pu se calmer progressivement en entrant dans l'ambulance". "Il m'a regardé en souriant, avec ce vieux sourire ironique qui me fait dire que je sais que les choses vont bien se passer", a ajouté le Sénateur.

Ted Kennedy était retourné siéger au Sénat en novembre après avoir été opéré en juin d'une tumeur au cerveau. En juillet, il n'avait fait qu'une brève apparition à la chambre haute.

Le frère du Président assassiné en 1963 John Kennedy, a prévu de travailler sur le dossier de la réforme du système de couverture santé, l'une des priorités de la nouvelle administration Obama.

Le Sénateur du Massachusetts (nord-est), élu pour la première fois en 1962 a soutenu Monsieur Obama pendant les primaires démocrates et la campagne présidentielle. Il avait prononcé un discours émouvant lors de la Convention du parti démocrate à Denver en août.

Monsieur Kennedy a subi une opération en juin pour une tumeur au cerveau - plus précisément un gliome malin dans le lobe pariétal gauche, une zone du cerveau où se trouve, entre autres, le centre de la parole.

Ted Kennedy est souvent surnommé le "Lion du Sénat" pour son intense activité législative.

Source : AFP (20.01.2009)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/03/2016

×