2007

NOUVELLE ÉTUDE RELATIVE AU 22.11.1963

Des chercheurs américains estiment avoir découvert des éléments justifiant une réouverture de l'enquête sur l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Selon eux, Lee Harvey Oswald n'était pas le seul tireur dans l'assassinat du Président américain en novembre 1963.

Une nouvelle étude affirme que Lee Harvey Oswald n'était pas le seul tireur.

Les résultats des chercheurs, qui ont effectué un nouvel examen balistique en recourant à des méthodes modernes de calculs statistiques et d'analyse chimique, ont été publiés dans la dernière édition de la revue scientifique Annals of Applied Statistics ce 18 mai 2007.

"Nous avons montré que les preuves avancées (par les experts d'alors) pour éliminer la possibilité d'un deuxième assassin sont fondamentalement erronées" écrit William Tobin, principal auteur de l'étude.

"Etant donné l'importance et les conséquences de l'assassinat de JFK, il est scientifiquement souhaitable que les cinq fragments de balles retrouvés à Dallas et sur lesquels s'appuie la thèse officielle soient de nouveau analysés" soulignent les chercheurs.

"Les conclusions de notre analyse signifient que les fragments de projectile retrouvés pourraient provenir d'au moins trois balles distinctes (...), cela veut dire qu'un second tireur est probable, et qu'il a touché le Président Kennedy" ajoute encore William Tobin.

Ce dernier a dirigé le laboratoire d'analyse des métaux du F.B.I. pendant 20 ans. Il a notamment analysé des indices dans plusieurs enquêtes, dont celle qui a suivi l'attaque à l'explosif en 1995 à Oklahoma City, ainsi que celle qui a suivi l'explosion en 1996 d'un Boeing 747 de la TWA qui assurait un vol New York-Paris, au large de Long Island.

Cliquez ici pour voir le rapport complet en format pdf

(18.05.2007)

DÉCÈS D'ARTHUR SCHLESINGER


JFK et Arthur Schlesinger

Arthur Schlesinger, célèbre historien, ancien proche de John Fitzgerald Kennedy et opposant à la guerre en Irak, vient de succomber à une crise cardiaque ce 28 février 2007 à New York, à l'âge de 89 ans. 

Pendant plusieurs décennies, ses ouvrages (une vingtaine) ainsi que ses prises de position progressistes contribuèrent à alimenter le débat politique aux Etats-Unis.  

Déjà honoré par le prestigieux prix Pulitzer en 1946 pour un livre sur le Président Andrew Jackson, Arthur Schlesinger en obtint un second en 1966 pour "A thousand days", largement basé sur ses souvenirs dans l'entourage du Président Kennedy. 

L'historien travailla ensuite pour le Sénateur Robert Kennedy, le frère du Président, avant de lui consacrer un ouvrage en 1978.

Plus récemment, il s'est prononcé contre la politique étrangère du Président George W. Bush, qualifiant l'invasion de l'Irak de "pagaille monstrueuse".

(28.02.2007)

NOUVELLE VIDÉO DU 22.11.1963

Près d'un demi-siècle après l'assassinat de John F. Kennedy, un film amateur de 40 secondes montre les derniers instants du Président américain. On peut y voir le Président assis aux côtés de la First Lady sur la banquette arrière de la limousine, 90 secondes avant d'être tué par balles le 22 novembre 1963 à Dallas, dans l'Etat du Texas, a annoncé mardi le musée "Sixth Floor" de Dallas ce 19 février 2007.

On y voit des passants regroupés sur le parcours qui saluent l'objectif, puis le passage du convoi présidentiel, Jacqueline Kennedy apparaissant radieuse aux côtés du Président des Etats-Unis.

Le film amateur en couleurs, tourné en 8 mm, a été porté au musée par un cinéaste amateur, George Jefferies, et le fils de son beau-frère, 43 ans après les faits. "Ce sont les plus belles prises de Jacqueline Kennedy que j'ai jamais vues", a indiqué le curateur Gary Mack.

Jefferies a également filmé le lendemain de l'assassinat l'entrée du Texas School Book Depository, le bâtiment d'où Lee Harvey Oswald, à une fenêtre du sixième étage, aurait tiré sur Kennedy ce 22 novembre 1963.

Après un nettoyage de la pellicule, le film est de meilleure qualité et accessible comme documentation. Il est même disponible sur le site internet du musée "Sixth Floor".

Le musée "Sixth Floor" au Dealey Plaza se consacre depuis son ouverture en 1989 à la vie de John F. Kennedy ainsi qu'à son assassinat en 1963. Le Directeur du musée, Nicola Longford, a demandé aux détenteurs de films similaires de les conserver et les céder au musée.

Pour voir la vidéo, cliquez ici, ensuite sur la photo intitulée "George Jefferies Film"

(19.02.2007)

UNE FENÊTRE DU TSBD VENDUE AUX ENCHÈRES

Une fenêtre du Texas School Book Depository (T.S.B.D.), présentée comme celle depuis laquelle Lee Harvey Oswald a tiré sur le Président John Fitzgerald Kennedy en 1963 à Dallas, a été vendue aux enchères sur internet, ce 16 février 2007, pour plus de trois millions de dollars, d'après le site internet eBay.

Au terme de 188 enchères, c'est un internaute situé aux Pays-Bas qui a remporté l'objet pour exactement 3.001.501 dollars, selon la page du site marchand californien disponible en ligne vendredi soir à la fin de la vente.

La description de l'objet affirme que cette fenêtre à guillotine était installée au sixième étage d'un bâtiment de Dallas (Texas, sud) d'où les coups de feu mortels sur le Président Kennedy ont été tirés le 22 novembre 1963. Selon la même source, cette fenêtre et son encadrement étaient restés en possession des propriétaires du bâtiment qui les avaient prêtés à un musée pendant dix ans.

Le vendeur offrait avec cette enchère "un livret relié de cuir avec tous les documents et contrats officiels pour attester de l'authenticité de la fenêtre et de son encadrement". "Ne manquez pas cette occasion de posséder un morceau d'histoire", affirmait la description, agrémentée de nombreuses photos de l'imposant objet.

Source : Agence Belga (16.02.2007) 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 01/03/2016

×